La presse étrangère en parle

La presse Française en parle

Rallye des Colombes 2004


Les huit nouvelles du NACT

Du côté du NACT ça bouge, et la tendance est au sang nouveau... et de huit, dirait Chedly Zouiten ! En effet, les effectifs, côté licenciés ont augmenté de huit unités, d’un coup, et cette fois-ci d’une façon plutôt «démocratique»; grâce à une petite annonce effectuée sur les ondes de certaines chaînes radios, les standards ont failli sauter. Il fut demandé huit candidatures féminines pour constituer quatre équipages qui prendront part au «Rallye des Colombes», du côté d’Alger, le 20 mai prochain. Ce furent plus de cinquante réponses, et une première sélection «filtra» vingt-quatre potentielles rallye-women, avant qu’un test décisif n’en qualifie huit.
Les huit nouvelles «merveilles» du NACT sont les «pilotesses» Haïfa Oueslati, Faïza Chebbi, Monia Saydane, Maha Béjaoui, Saoussen Zarrouk, et les «co-pilotesses». Amel Oueslati, Amel Bahlouli et Hasnaoui Henda. Le baptême du feu pour ces ravissantes drivers aura lieu à Alger.
La délégation quittera Tunis le 18 mai, pour y retourner le 22, et sera présidée par M. Chedly Zouiten, Hatem Achour devra assurer l’encadrement de ces demoiselles, alors que Soraya Ben Mustapha (de l’agence TAP) sera l’attachée de presse.
Bon vent les filles !

N.H.

 

Sports mécaniques : rallye des Colombes, le 20 mai.

Après leur participation au rallye de Tunisie, les pilotes féminines sont invitées par le NACT à prendre part au rallye des Colombes qu'organise la Fédération algérienne des sports mécaniques, le 20 mai. Ce rallye de régularité se déroulera sur voiture de tourisme. Une invitation qui vient dans le cadre de la collaboration intermaghrébine en sport automobile.

Sport › Divers


2ÈME RALLYE DES COLOMBES (ALGER- CHERCHEL, ALGER )
Une première tunisienne bien réussie

Pour le 2ème Rallye des Colombes (Alger-Cherchel, Alger : 245 kms) 100% féminin, la Tunisie réussi à tirer son épingle du jeu. Face à une concurrence rompue à ce type de compétitions, les néophytes équipages tunisiens, se sont bien comportés, de l’avis même de leur encadreur Hatem Achour. On se rappelle que ces équipages avaient été constitués suite à une annonce via des chaînes de radios et ainsi le rêve de ces demoiselles est devenu réalité.
Le duo Fayza Chebbi, Henda Hasnaoui a terminé 15ème , deux places devant les sœurs Oueslati, Haïfa (pilote) et Amel (co-pilote).
Samira Meticha et Hasna Ben Fkita, ont pu grâce à une extraordinaire remontée lors de la 2ème étape, conclure 23ème du général. Maha Bejaoui co-pilotée par sa mère Latifa, a conclu 28ème et aurait pu aspirer à beaucoup mieux, n’eut été une erreur à 2 kms de l’arrivée, qui a coûté au duo 19’ de retard . Mouna Saidane et sa binôme ont conclu 35ème mais rêvent de mieux pour la prochaine échéance.

T.H

 

 

Suite